Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'actualité média de Jean Poustis

Blog sur les activités médias de Jean Poustis

Football - 32ème de Finale de Coupe de France : L'exploit de Marseille-Consolat

Publié le 4 Janvier 2015 par Jean Poustis in Marseille

Football - 32ème de Finale de Coupe de France : L'exploit de Marseille-Consolat

La magie de la Coupe de France a une nouvelle fois opéré, aujourd'hui le stade La Martine de Marseille en a été le théâtre. L'équipe locale de Marseille-Consolat, 16ème de National, trois victoires en seize journées, recevait l'AC Ajaccio, 12ème de Ligue 2 et ex-pensionnaire de l'élite du football français. Près de 2000 spectateurs avaient pris place dans le stade du Marseille-Consolat pour cette rencontre.

Avec dans ses rangs les expérimentés Marester, Kanté (ex-Nice), Pedretti et Cavalli, Ajaccio avait décidé de ne pas négliger cette rencontre. Finalement l'AC Ajaccio n'est jamais rentré dans cette partie. A contrario, le mélange de jeune talent (Selemani, Diawara) et d'expériences (Nicodème, Deruda, Gigliotti) de Consolat aura bien fonctionné sur le stade La Martine.

Après trente minutes sans grand relief, Marseille-Consolat s'est crée la première occasion à la 32ème par Arlaud croisant bien sa frappe mais repoussée par le pied de d'Anthony Scribe, le portier d'Ajaccio. La formation entraînée par Nicolas Usaï prenait confiance avec notamment le remuant latéral droit Selemani, ex-joueur du FC Côte Bleue (DHR) proche de Niort (Ligue 2), auteur de montées presque décisives. Sur leur deuxième grosse occasion, les hommes du président Jean-Luc Mingallon ouvrait le score grâce à une belle finition du droit d'Abdoul Diawara (37ème). Juste avant la mi-temps, Marseille-Consolat allait alourdir le score. Bien lancé en profondeur, Diawara s’emmêlait et butait sur Scribe. Le ballon revenait à l'entrée de la surface sur Amiri. Le numéro 3 de Consolat envoyait alors une puissante volée qui heurtait le poteau avant de rentrer dans le but (2-0). La mi-temps était sifflée par Monsieur Enjimi.

Le deuxième acte voyait l'AC Ajaccio revenir avec de biens meilleurs intentions. Marseille-Consolat évoluait très bas sur le terrain, Ajaccio en profitait pour confisquer le ballon. La plus grosse occasion corse intervenait à la 71ème minute. Sur un centre de Cavalli de la gauche, Diop prenait le dessus sur Nicodème mais sa tête était parfaitement détournée en corner par le vigilant portier marseillais Gueydon. La fin de rencontre allait être pour Consolat. Après un but refusé pour hors-jeu de Bru, Marseille-Consolat continuait à attaquer. Ce même Bru, le numéro 17 marseillais, s'échappait sur le côté gauche et centrait en retrait pour Gigliotti. L'avant-centre ne se faisait pas prier pour battre Scribe. La messe était dite. Marseille-Consolat s'imposait donc trois à zéro face à l'AC Ajaccio.

Cette victoire permet à Marseille-Consolat de rejoindre pour la première fois de son histoire les 16ème de finale de la Coupe de France. Le président Jean-Luc Mingallon et le coach Nicolas Usaï attendent avec impatience le tirage au sort demain à Montpellier. A noter sur cette rencontre au stade la Martine la présence dans les tribunes de l'adjoint au Maire de Marseille, élu aux Sports Richard Miron, et de deux joueurs professionnels Souleymane Diawara (Nice), venu encourager son frère (première buteur de la rencontre) et Mamadou Niang (ex-Marseille) aujourd'hui à Arles-Avignon (Ligue 2). Rendez-vous au prochain tour avec pourquoi pas le PSG ou l'OM pour Marseille-Consolat.

Commenter cet article